Cercle de lecture
Version Texte du cercle de lecture

Accueil | ... | ... | ... | ... | ... |

Cercle de Lecture

Au retour des oies blanches - - 24-Sep-2005

Contrairement à ma moitié, je ne dirai pas que j'ai trouvé tous les personnages crédibles. Pris isolément ils sont vraisemblabes mais tous ces secrets dans une seule famille, secrets qui émergent le même jour, cela fait beaucoup ... Ceci dit je ne pense pas que le souci de la vraisemblance soit ce qui interessait le plus l'auteur.
La description quasi clinique de la descente aux enfers des différents membres de la famille est très bien faite. J'ai trouvé ce livre très interessant.

Retour

Au retour des oies blanches - - 19-Aug-2005

Quelle bonne idée de lire une pièce de théâtre! Ça se lit en une séance et du tout début on sait que ça va finir mal. Oeuvre tragique dans laquelle on resent pleinement la rupture entre les générations et le malheur des secrets.

Retour

Au retour des oies blanches - - 02-Aug-2005

Lire du theatre me plait toujours beaucoup. Les idées sont simples et noires. Les intrigues sont simples mais bien présentées. Comme souvent pour les textes québecois de l'époque l'histoire est noire. Mais j'ai aimé.

Retour

Au retour des oies blanches - - 22-Jun-2005

J'ai trouvé ça un peu répétitif sur la fin. De plus le procédé de l'arlésienne (l'oncle dont on parle mais que l'on ne voit jamais) n'est pas ce que je préfère.

Retour

Au retour des oies blanches - - 22-Jun-2005

Retour

Au retour des oies blanches - - 18-Jun-2005

Retour

Au retour des oies blanches - - 15-Jun-2005

Depuis une ballade à Baie-du-Fèvre en avril dernier (pour voir les outardes en joyeuse compagnie), j'avais envie de partager avec vous "au retour des oies blanches", pièce classique du répertoire théâtral québécois. J'espère que vous apprécierez cette tragédie sur fond d'automne, cette saison qui est, à mon avis, la plus belle et la plus mystérieuse. Ce ne sera pas une Antigone mais une Geneviève que nous suivrons dans les affres d'un salon d'une piaule bourgeoise de la ville de Québec. Nous sommes en octobre 1966, dans un Québec encore duplessiste et conservateur dans l'âme, mais près d'éclater en une révolution pas si tranquille... Cette pièce n'est pas la plus connue de Marcel Dubé mais c'est celle que je préfère (pour son ambiance et ses personnages) ... Les Québécois de ma génération la connaissent car elle fait partie du programme de français au secondaire ou au cegep (nos enfants l'étudieront sans doute...) Et pour mes amis (si chers) d'outre-Atlantique, sachez que l'histoire du théâtre québécois est relativement récente. Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, il n'existait pratiquement pas. La dramaturgie québécoise est née avec le théâtre populaire de Gratien Gélinas (bof). Marcel Dubé prendra le relais au début des années 50 en introduisant au théâtre le milieu populaire montréalais, dans Zone par exemple, avant de mettre en scène la bourgeoisie de la ville de Québec. Bonne lecture. Et ... si on montait la pièce ?

Retour

Au retour des oies blanches - - 15-Jun-2005

Une belle pièce de théatre, qui se lit avec beaucoup de plaisir. Un thème classique, les relations intergénérations, traité sans trop de surprises, avec des personnages très attachants.

Retour

Au retour des oies blanches - - 15-Jun-2005

un peu ennuyant... pas lu jusqu'au bout. Faut dire que j'aime pas lire du théâtre.... préfère voir !!!!

Retour

Au retour des oies blanches - - 15-Jun-2005

De la tragédie grecque dans un Québec plombé. Les personnages et les situation sont très intéressants et j'ai regretté que le format de la pièce de théâtre nous limite dans leur développement. Du coup, la progression dramatique s'accélère et la critique sociale acerbe qui me ravissait au début a tendance à se focaliser en tragédie un peu vite à mon goût.

Retour

Au retour des oies blanches - - 15-Jun-2005

Je suis contente d'avoir enfin lu un classique québécois et je remercie Jackie d'avoir brosser le contexte politique. J'ai toujours rêvé de ce type de dialogue franc, direct et honnête, qui va à l'essentiel et qui peut faire gagner du temps...( cependant je reconnais qu'on doit aussi savoir se ménager pour ne pas péter les plombs!). Je suis curieuse des reproches de nos filles sur notre vie, Vincent et moi...quelques bons quarts d'heure en perspective !

Retour

Au retour des oies blanches - - 15-Jun-2005

C'est un exercice intéressant que de lire une pièce de théâtre sans l'avoir vue. Il faut imaginer l'environnement qui va enrichir le texte forcément un peu sec dans sa cage de papier. Je me suis bien laissé prendre par ces oies blanches. La "descente aux enfers" de chaque membre de la famille est bien menée, inexorable. Chaque personnage est crédible et leurs histoires s'entremêlent judicieusement. J’irai volontiers voir la pièce si elle se joue en ville !

Retour

Menu

Derniers commentaires

Esprit d'hiver
Le miracle Spinoza
Le survenant
Esprit d'hiver
Liquidations à la grecque


Nouvelles!

10 avril 2009: Vous cherchez une chorale à montreal? N'hésitez plus: Polumnia.


24-Oct-2005: Vous pouvez maintenant envoyer un message à l'animateur d'un cercle ainsi qu'aux participants.


2-oct-2005: nouvelle présentation du site internet. A venir, la page d'inscription, et la possibilité d'imprimer des signets personalisés.



Participez à un cercle de lecture!


Participez à un cercle de lecture!




Connecter

Entrez votre identificateur Entrez votre mot de passe