Cercle de lecture
Version Texte du cercle de lecture

Accueil | ... | ... | ... | ... | ... |

Cercle de Lecture

Le dit de Tianyi - - 20-Apr-2017

Pas eu le temps.

Retour

Le dit de Tianyi - - 20-Apr-2017

Je suis plongée dans ce livre et j'ai du mal à le lâcher, l'écriture est magnifique, tellement de finesse et de sensibilités.

Retour

Le dit de Tianyi - - 19-Apr-2017

Retour

Le dit de Tianyi - - 16-Apr-2017

Pour moi c'était une découverte de la Chine. Pour la première fois ce pays m'attire. l'écritre est magnifique, une vraie dentelle, La Chine se ressent dans toutes les phrases: descriptions des lieux, de la nature, de la nourriture, des paysans, des étudiants, des familles. J'ai vraiment adoré ce récit.

Retour

Le dit de Tianyi - - 16-Apr-2017

Retour

Le dit de Tianyi - - 12-Jan-2017


Très beau roman que ce "Dit de Tianyi" qui m'a permis de découvrir un pan de l'histoire de la Chine que je connaissais mal et qui mêle si habilement et si subtilement l'Art et le récit. Ce livre se lit comme une peinture : travaillé à coup de petites touches et de nuances infimes, on suit le pinceau qui glisse d'un paysage majestueux à la description de l'horreur dans les camps de rééducation. Un livre d'une mélancolie infinie où le destin d'un homme simple se perd dans les méandres de l'histoire avec un grand H, de la dictature qui, quelle qu'elle soit, s'abat immanquablement sur les intellectuels et les artistes. Reste enfin cette interrogation : quelle est la place de l'Art dans l'histoire de l'Homme et quelle trace laisse-t-il au milieu des souffrances, des exactions ? Le texte peut parfois paraître un peu ardu du fait de sa très grande érudition, mais il est d'une grande beauté.

Retour

Le dit de Tianyi - - 03-Jan-2017

J'ai beaucoup aimé cette fresque au travers d'une vie, remplie de simplicité et d'authenticité, errance entre la Chine, la France du 20e siècle. Je ne connaissais pas du tout François Cheng quand j'en ai commencé la lecture. Le lendemain je visitais une exposition de peintures avec les enfants à Vézelay et en discutant avec l'artiste, nous échangions sur différentes références littéraires en relation avec ses œuvres comme Françoise l'Héritier et Christian Bobin. Elle me parle alors de François Cheng. Drôle de coïncidence qui a tout de suite éveillé mon intérêt pour la suite de la lecture.

L'auteur nous montre la vie de Tian-Yi avec un regard de peintre. Il nous aide à voir les paysages chinois avec les techniques orientales et nous accompagne à sa (et ma) découverte de Masaccio, peintre de la Renaissance au moment où la peinture – et la philosophie – met l'Homme occidental au centre : « Sur fond d'univers objectif, l'homme jouait maintenant le rôle principal. L'univers, tout en participant è l'action de l'homme, était relégué au rôle de décor. [..] Commencement de la grandeur. Commencement de la solitude. »

Il nous montre aussi l'errance du personnage principal, dans son pays, à l'étranger dans une France peu accueillante, au travers de la guerre civile puis de la Seconde guerre mondiale et la Révolution culturelle, toutes périodes de bouleversements où la valeur de la personne humaine est réduite à presque rien : « Je me rappelais qu'elle aurait, avant tout, à briser le carcan de la fatalité. »

La France sera toujours la France : « ...la conversation revint à la Chine. Mais je n'avais pas trop à me fatiguer, car plusieurs convives savaient mieux que moi ce qu'est un Chinois ou ce que doit être un Chinois. » Cela me rappelle une anecdote que j'ai vécue il y a 15 ans à l'Assemblée nationale en France. Invité par les Verts, j'avais assisté à une réunion de députés avec une délégation d'un parti afghan en tournée à Paris, juste après le déclenchement de l'invasion américaine de l'Afghanistan. J'avais alors constaté comment les Français posaient des questions qui servaient surtout à montrer leur connaissance d'une partie du problème, sans s'intéresser le moindrement à la réponse de leur interlocuteur... ;-)

Il nous montre aussi l'amour et l'amitié fortes qui le lient à Yumei, l'Amante, qui représente la liberté et Haolang, le modèle qui lui aussi erre, change, s'engage. C'est une ode à la question du rapport à l'autre, à « ...la difficulté qu'il y avait à toucher la vraie profondeur d'un autre, a fortiori un autre féminin. Oui, l'homme peut-il rejoindre l'extrême désir de la femme dont elle-même ne peut sonder le fond? Il y a certes la tendresse sans bornes qui fait tomber comme de vaines poussières préventions et fantasmes de l'homme. Il y a des moments d'extase qui entretiennent éphémèrement le rêve de l'Un. L'homme, taraudé par le fini, s'échine à rejoindre la femme, envahie par l'infini, sans jamais y parvenir. Il lui reste à demeurer cet enfant abandonné qui pleure au bord de l'océan. L'homme s'apaiserait s'il consentait à écouter seulement la musique qui résonne là, en lui et hors de lui - d'écouter humblement la femme devenue un chant trop nostalgique pour être accessible. »

Assez ignorant de la culture chinoise, j'ai beaucoup apprécié ce regard de comparaison entre l'Orient et l'Occident, à travers différents prismes artistiques, incluant la pâtisserie : « À la forme souple, dodue, comme ayant poussé naturellement, des gâteaux chinois, s'opposent ici des pièces aux contours nets, géométriques, miniatures de quelque ouvrage sculpté ou de quelque construction architecturale. »

Bref, « ça sent le fleuve! »

Retour

Le dit de Tianyi - - 10-Nov-2016

J'ai appris plein de choses sur la Chine.
Et après la couleur du lait, cette année il y a l'odeur du lait.

Retour

Le dit de Tianyi - -

Retour

Le dit de Tianyi - -

Retour

Le dit de Tianyi - -

Retour

Le dit de Tianyi - -

Retour

Menu

Derniers commentaires

Esprit d'hiver
Le miracle Spinoza
Le survenant
Esprit d'hiver
Liquidations à la grecque


Nouvelles!

10 avril 2009: Vous cherchez une chorale à montreal? N'hésitez plus: Polumnia.


24-Oct-2005: Vous pouvez maintenant envoyer un message à l'animateur d'un cercle ainsi qu'aux participants.


2-oct-2005: nouvelle présentation du site internet. A venir, la page d'inscription, et la possibilité d'imprimer des signets personalisés.



Participez à un cercle de lecture!


Participez à un cercle de lecture!




Connecter

Entrez votre identificateur Entrez votre mot de passe