Cercle de lecture
Version Texte du cercle de lecture

Accueil | ... | ... | ... | ... | ... |

Cercle de Lecture

L'Orangeraie - - 11-Apr-2016

Récit poétique puissant et tragique. Je fus particulièrement sensible à l'atrocité de la trahison du discours menteur des terroristes qui influencent le père. Aussi à l'insoutenable position du frère qui vit, dans le mensonge de surcroit, alors qu'il devrait être mort. Et mon soulagement lorsqu'il n'y tient plus, que ce mensonge est si lourd à porter qu'il le laisse éclater à la figure de tous. Heureusement pour lui. Mieux vaut vivre dans un exil extérieur (il doit partir chez sa tante) que dans un exil personnel intérieur. Mais malgré cela, qu'en est-il de sa vie?
la fin aussi m'a laissée sur ma faim, d'ailleurs je ne me souviens plus trop....

Retour

L'Orangeraie - - 08-Apr-2016

Une tragédie, écrite en mots simples et sous une forme poétique, qui aide à prendre un recul sur la dimension monstrueuse de cette histoire. Il y a une forme de théâtre dans l'écriture, je crois d'ailleurs que ça a été créé au théâtre aussi.

La fin m'est apparue tout de même un peu abrupte, même si je m'attendais que la transposition vingt ans après en Amérique puisse élargir le propos, au-delà des révélations sordides.

Retour

L'Orangeraie - - 08-Apr-2016

Bien écrit. J'en ressors plus cultivée sur les multiples et horribles façons dont le terrorisme peut se manifester à l'intérieur d'un individu, d'une famille et d'une communauté. Les émotions fortes étaient au rendez-vous dans la grande partie du livre. Seul bémol: la fin semblait un complément mal attaché, comme si l'auteur tentait maladroitement de rattacher l'histoire à son existence.

Retour

L'Orangeraie - - 16-Jan-2016

Entre bien et coup de coeur, il y a ce livre. A peine fermé le livre, je lis dans les nouvelles de ce matin que l'attentat de Ouaga a été perpétré par "des enfants". Le livre fait bien ressentir le "martyrisme" comme projet familial, ce que je n'avais pas réalisé à ce point auparavant.

Retour

L'Orangeraie - - 13-Jan-2016

Oranges amères...

Quand Manuel Valls dit qu'expliquer c'est déjà un peu vouloir excuser, il condamne ce genre de livre. Expliquer c'est vouloir comprendre au-delà de nos existences d'Occidentaux privilégiés. J'ai été ému par l'histoire tragique de ces jumeaux dont le destin est brisé par la guerre. Même si comparaison n'est pas raison, ce livre lève le voile sur des réalités qu'on ne connaît pas, des motivations qui nous dépassent. On peut tenter de comprendre sans pour autant cautionner le terrorisme.
Un bon livre écrit avec talent.

Retour

L'Orangeraie - - 04-Nov-2015

C'est pas mal fait, mais finalement je me demande ce que ça apporte....

Retour

L'Orangeraie - - 03-Oct-2015

J'ai eu l'impression que l'auteur avait travaillé fort pour écrire une histoire intéressante.

Retour

L'Orangeraie - - 02-Oct-2015

Vraiment intense... un peu trop... mais c'est bien. Et c'est intéressant d'avoir un autre éclairage sur le "terrorisme". La fin est un peu décevante, pourtant l'idée était intéressante.

Retour

L'Orangeraie - - 10-Sep-2015

Petit livre intéressant, sorte de pièce de théâtre. Ce qui est étrange, c'est qu'il n'y a aucun nom de lieu, et pourtant j'ai l'impression de savoir où ça se passe.

Retour

L'Orangeraie - -

Retour

L'Orangeraie - -

Retour

L'Orangeraie - -

Retour

Menu

Derniers commentaires

Esprit d'hiver
Le miracle Spinoza
Le survenant
Esprit d'hiver
Liquidations à la grecque


Nouvelles!

10 avril 2009: Vous cherchez une chorale à montreal? N'hésitez plus: Polumnia.


24-Oct-2005: Vous pouvez maintenant envoyer un message à l'animateur d'un cercle ainsi qu'aux participants.


2-oct-2005: nouvelle présentation du site internet. A venir, la page d'inscription, et la possibilité d'imprimer des signets personalisés.



Participez à un cercle de lecture!


Participez à un cercle de lecture!




Connecter

Entrez votre identificateur Entrez votre mot de passe