Cercle de lecture
Version Texte du cercle de lecture

Accueil | ... | ... | ... | ... | ... |

Cercle de Lecture

Tout peut changer - - 30-Apr-2016

J'ai lu 200 pages. Je suis d'accord avec les idées de Naomi Klein, mais ce genre de livre me tombe des mains. Je suis prêt à faire le bond en avant avec elle. D'ailleurs, elle m'écrit des courriels personnalisés de temps en temps. Eh oui, JM l'écologie est de gauche, car elle est anticapitaliste de nature. Décroissance !

Retour

Tout peut changer - - 22-Apr-2016

Quelle révélation. Enfin enfin, j'ai l'occasion de mettre ensemble les pièces du puzzle. le libéralisme - capitalisme est la source du problème. on le sentait mais se le faire expliquer ainsi, c'est très satisfaisant. Un peu ardu par moment mais inoubliable. Je n'aurais pas voulu manquer cette lecture pour tout l'or au monde.

Retour

Tout peut changer - - 08-Apr-2016

Une lecture qui devrait être un pré-requis pour tous les décideurs, acteurs politiques, leaders citoyens et être sensibles dans ce monde. La recherche exhaustive et l'analyse percutante de Naomi Klein du plus grand enjeu de notre ère sont impressionnants. J'ai particulièrement apprécié sa critique des mouvements citoyens et les recommandations émises pour améliorer leur efficacité : élargir le débat plutôt que de le borner comme le font plusieurs organismes environnementaux, structurer les mouvements citoyens qui se mobilisent et prendre des forces des syndicats qui restent, et se reconnecter à nos communautés et notre environnement naturel contre et à l'envers de tout ce que nous enseigne le néolibéralisme. Serons-nous capables de mettre de côté nos égos, la politique et l'intérêt personnel afin d'y arriver? C'est véritablement une révolution dans la conscience humaine qu'il faudra. Pour citer le Dalai Lama, « L'amour et la compassion sont une nécessité, pas un luxe! Sans cela, l'humanité ne peut pas survivre. »

Retour

Tout peut changer - - 16-Feb-2016

Formidable manifeste sur la situation des changements climatiques, sur nos engagements actuels et à venir, leur nécessité et la cohérence entre les différentes luttes. Ce livre, comme les deux précédents de Naomi Klein — No logo et La stratégie du choc — fait partie de mes outils conceptuels pour comprendre notre monde et m'aider à voir ce qu'on peut y faire.

D'ailleurs, ce qu'elle écrit a beaucoup contribué à mon engagement pour l'élection fédérale de cet automne, notamment sur la question du contrôle politique de notre environnement : contrôle à reprendre aux pétrolières privées qui n'ont, par construction, pas à se soucier de l'intérêt général; contrôle à reprendre au gouvernement fédéral qui annule le droit du Québec à disposer de lui-même pour traiter ces questions.

J'en retiens aussi la nécessité de la convergence des luttes : la lutte au changement climatique est compatible, solidaire et a même besoin des autres luttes sociales, féministes, anti-discirminatoires, voire syndicales... En fait, plus qu'une compatibilité, je fais mienne une des idées fortes de cet ouvrage : la lutte au changement climatique n'est pas un enjeu — certes important — parmi d'autres, c'est LE cadre dans lequel toute politique devrait s'inscrire. Les programmes politiques, les actions gouvernementales qui ne se bâtiront pas de la sorte sont vouées à l'échec, le leur d'abord et pourront même entraîner les autres dans la catastrophe.

Aujourd'hui, sur cette question, nous sommes à un virage : il n'est plus nécessaire de faire comprendre aux masses et aux responsables l'importance des changements climatiques. La plupart a compris au moins en surface ce qui se joue. Mais le temps de cette compréhension a aussi été un temps de désengagement, de démission : entre celles et ceux qui ont compris qu'il en allait de la survie de l'espèce humaines et celles et ceux qui attendent que quelqu'un quelque part règle le problème, le fossé est devenu impressionnant.

Sans compter que la plupart des responsables en poste, ou qui souhaitent le devenir, au Québec et au Canada, sont d'une génération pour laquelle le pétrole équivaut à une richesse gratuite qui sort toute seule de terre. Il n'est pas facile de leur faire accepter que tout ce qu'ils ont bâti mentalement depuis cinquante ans est devenu obsolète et qu'aujourd'hui, ce sont les énergies renouvelables qui sont la base de notre développement, voire de notre prospérité et surtout de notre paix.

Nos dirigeants ou aspirants à le devenir sont aussi d'une génération qui n'a pas connu la guerre — situation rare et récente dans notre Occident. Et le peu qu'ils en connaissent l'a été à travers le filtre de la propagande médiatique qui nous la présente toujours sous une forme humanitaire, du Bien contre le Mal et extérieure à nous, à nos responsabilités de consommateurs, à nos intérêts de prédateurs.

L'absence de peur — viscérale, née de l'expérience — de la guerre, et l'imagerie de facilité et de distance dont nous nourrit les médias dépendants, nous conduisent dans un premier temps assez facilement à jouer avec le feu dans les discours, les Eux et Nous, les terroristes partout, les rodomontades d'un Bush ou d'un Valls, les mots de l'éradication, de l'extermination, en attendant l'étape suivante, comme en Syrie aujourd'hui : l'engrenage militaire.

Bref, ce livre nous offre les outils conceptuels, les raisons d'espérer, les exemples d'engagements (et la dénonciation des fumisteries du greenwashing) dont a besoin notre époque et permet à chacune et chacun de trouver un rôle pour s'engager à son niveau, suivant ses aspirations, ses capacités, son propre cheminement, sans trop se sentir désemparé ni isolé.

Je caresse un projet qui n'a pas beaucoup avancé depuis par manque de temps : écrire un modèle d'application, un programme, concret pour ici et maintenant au Québec, de Tout peut changer. Des volontaires pour m'aider?

Retour

Tout peut changer - - 12-Jan-2016

Le livre bien mieux que le film. Je ne la suis pas toujours sur la lecture droite-gauche.

Retour

Tout peut changer - - 05-Jan-2016

Une référence ! Tout y est, les actions passées, présentes et futures ! Il faudrait que tout le monde le lise pour gagner un temps précieux dans les choix futurs et les actions à mener.

Retour

Tout peut changer - - 16-Aug-2015

J'ai trouvé ce livre remarquable, m'éclairant sur des points précis : par exemple sur le fait que la préoccupation environnementale est moins présente aujourd'hui qu'il y a 10 ans...
Le message soulignant que les outils nécessaires à la lutte contre les déséquilibres climatiques sont les mêmes que ceux avec lesquels on pourrait diminuer la pauvreté... est vraiment porteur d'espoir. Aussi dans les dernières pages : "la fois inébranlable dans l'égalité des droits et la capacité à faire preuve d'une profonde compassion seront les seuls éléments qui distingueront la civilisation de la barbarie".
un gros livre très riche, très bien documenté et qui se lit très bien.
à lire absolument !!

Retour

Tout peut changer - - 27-Jul-2015

Un bilan clair de l'état de la planète avec des références et des exemples précis. Une pensée politique assez radicale pour l'Amérique du Nord qui ne se borne pas à un état des lieux, mais alterne propositions, idées et informations sur les combats déjà engagés dans le monde et ne laisse aucun doute sur les sacrifices personnels et sociétaux auxquels il va falloir consentir. Bref, un livre extrêmement intéressant. Seule petite réserve, un chapitre sur Richard Branson et Bill Gates un peu long à mon goût.

Retour

Tout peut changer - - 10-May-2015

Panorama assez exhaustif de la situation du monde. Ça m'a fait franchir une autre étape dans ma réflexion: le dépassement du capitalisme n'est plus uniquement une question de justice, d'idéologie, d'espoir de vivre autrement, c'est tout simplement la condition de notre survie en tant que civilisation certainement, et en tant qu'espèce probablement.



Retour

Tout peut changer - -

Retour

Tout peut changer - -

Retour

Tout peut changer - -

Retour

Menu

Derniers commentaires

Esprit d'hiver
Le miracle Spinoza
Le survenant
Esprit d'hiver
Liquidations à la grecque


Nouvelles!

10 avril 2009: Vous cherchez une chorale à montreal? N'hésitez plus: Polumnia.


24-Oct-2005: Vous pouvez maintenant envoyer un message à l'animateur d'un cercle ainsi qu'aux participants.


2-oct-2005: nouvelle présentation du site internet. A venir, la page d'inscription, et la possibilité d'imprimer des signets personalisés.



Participez à un cercle de lecture!


Participez à un cercle de lecture!




Connecter

Entrez votre identificateur Entrez votre mot de passe