Cercle de lecture
Version Texte du cercle de lecture

Accueil | ... | ... | ... | ... | ... |

Cercle de Lecture

Dialogue avec moi-même - - 01-May-2014

J'ai beaucoup aimé ce livre car je pense que c'est assez unique de rentrer dans la tête de celui qui a du mal à accéder à lui-même parfois.
Ça m'a parlé, évidemment, parce que nous avons parfois croisé des personnes qui peuvent souffrir de ce genre de trouble. Et j'en ai retenu la leçon que l'enfermement empêche la volonté du soin, et que plus le temps passe et plus c'est dur.
Autrement dit, cela m'a conforté dans l'idée que l'entourage peut aider, en permettant la prise de conscience et en encourageant le soin "à temps".
Et puis entrer dans la vie de cette personne, cela m'a permis de voir ce qu'il pouvait ressentir, la souffrance, mais aussi les idées qui lui traversent la tête.
Dans le même style, je vous conseille "l'empereur c'est moi" de Hugo Horiot, itinéraire d'un enfant "autiste". il suit 20 ans après le livre écrit par sa mère (le petit prince cannibale)

Retour

Dialogue avec moi-même - - 18-Mar-2014

Je viens de terminer ce livre et j'ai beaucoup aimé. Ce témoignage donne accès, un tout petit peu, à ce que peuvent vivre les personnes malades et leur entourage. A un moment, est-ce une erreur? il parle de 1% de la population française et mondiale atteinte de troubles schizophrènes. C'est effrayant ! A la fin il utilise le terme "les épargnés" pour parler des personnes qui ne sont ni malades ni touchées par cette maladie dans leur entourage ou leur profession. Et c'est bien ce que j'ai l'impression d'être après lecture. J'avais idée de l'enfermement sur soi-même que la maladie implique, mais pas de l'énorme souffrance. D'où la valeur de ce pont qu'il jette entre lui et les autres. J'ai apprécié aussi que ce témoignage soit introduit et conclu par ce professeur en psychiatrie qui le connaît et contribue à son traitement. C'est beaucoup plus ardu à lire (je n'ai pas tout compris), mais cela ne laisse pas le lecteur seul face à la maladie décrite. Et puis lui aussi affirme que c'est une maladie humaine, que les personnes qui en souffrent sont bien des êtres humains, c'est important pour moi.

Retour

Dialogue avec moi-même - - 22-Jan-2014

Dans ce dialogue avec moi même, j'ai aimé entendre l'histoire de ce jeune schizophrène.
Il est rare qu'un "malade" s'exprime sur sa maladie. j'ai été touché par toute cette souffrance.
La souffrance appartient à l'intime et la partagée n'est pas chose facile.

Retour

Dialogue avec moi-même - - 16-Jan-2014

Je ne peux pas dire que j'ai aimé ce livre. C'est intéressant de se plonger dans l'univers d'un schizophrène, certes, mais finalement c'est vite ennuyant à lire. Puis je n'ai pas tout compris des explications du psychiatre...

Retour

Dialogue avec moi-même - -

Retour

Dialogue avec moi-même - -

Retour

Menu

Derniers commentaires

Esprit d'hiver
Le miracle Spinoza
Le survenant
Esprit d'hiver
Liquidations à la grecque


Nouvelles!

10 avril 2009: Vous cherchez une chorale à montreal? N'hésitez plus: Polumnia.


24-Oct-2005: Vous pouvez maintenant envoyer un message à l'animateur d'un cercle ainsi qu'aux participants.


2-oct-2005: nouvelle présentation du site internet. A venir, la page d'inscription, et la possibilité d'imprimer des signets personalisés.



Participez à un cercle de lecture!


Participez à un cercle de lecture!




Connecter

Entrez votre identificateur Entrez votre mot de passe