Cercle de lecture
Version Texte du cercle de lecture

Accueil | ... | ... | ... | ... | ... |

Cercle de Lecture

Chroniques italiennes - - 22-Jan-2014

j'avoue ne pas avoir dépassé la 1ère histoire.
Trop de tentations de livres passionnants autour de celui ci, et j'ai abandonné.
j'ai eu peur de ne pas saisir ce qui faisait l'intérêt du livre, autour de l'italie.
un jour peut être ...

Retour

Chroniques italiennes - - 04-Nov-2013

Oedipe sur la route d'Henry Bauchau
Dès les premières pages, j'ai été ravie de retrouver les personnages d'Antigone : j'ai vu la pièce jouée en 2007 par les troupes enfants, ados et adultes de Noisy et je me demandais ce qu'avait vécu Antigone avec son père pendant qu'ils étaient sur la route... J'ai aimé le dialogue du chant et de la danse, l'histoire de la sculpture sur la falaise, comment les artistes parlent au coeur des êtres humains et leur apporte quelque chose d'essentiel qui leur permet de vivre...

Chroniques italiennes : je n'avais plus lu cet auteur depuis les romans étudiés en cours de français. J'ai terminé les chroniques ce week-end, c'était devenu un défi. Ce fût sans ennui mais aussi sans passion. Un style, un contenu qu'on ne retrouve pas dans les livres contemporains. Ce sont des nouvelles, dont certaines n'ont pas été achevées par l'auteur. Il me semble que c'est un livre plus destiné aux passionnés de l'oeuvre de Stendhal qu'au grand public.

Retour

Chroniques italiennes - - 30-Oct-2013

Œdipe sur la route :
L'un de mes livres préférés. J'avais failli mettre un Bauchau dans le cercle mais comme ses livres sont denses j'ai eu peur que ce soit un peu court pour le groupe...
Cette version d'Œdipe ouvre toute grande les portes de l'imaginaire, sa richesse est inouïe. Il rassemble tout ce que j'aime, la poésie, la mythologie, les contes, les rêves, la beauté, la profondeur...

Les chroniques italiennes :
Dommage, j'étais bien partie et malgré le grand nombre de personnages je m'étais plongée dedans avec délice et puis j'ai lâchée l'affaire pour des raisons techniques... C'est écrit en tout petit et je n'ai toujours pas fait faire mes lunettes. Bref c'est une grande fatigue pour moi de me concentrer sur des caractères aussi petits. J'ai fait passer... Je l'emprunterai à la bibliothèque quand je serai outillée...

Retour

Chroniques italiennes - - 28-Jul-2013

Chroniques italiennes:
Ce livre ne m'a pas du tout accroché, je l'ai donc abandonné après quelques pages de lecture...

Commentaire sur Œdipe sur la route, de Henry Bauchau:
C'est un livre qui ne m'attirait pas du tout et que je n'aurais jamais lu sans ce cercle de lecture. Mais quelle surprise! C'est un livre très poétique sur un homme, Œdipe, qui quitte sa ville à cause d'une histoire douloureuse et qui rencontre sur son chemin d'autres hommes et femmes qui à leur tour ont des histoires, parfois douloureuses aussi. Un récit plein d'humanité et de tendresse.
Ce qui m'a beaucoup touché est la confession de Clios à Œdipe et comment la musique et la danse peuvent faire naître une amitié là où des mots sont impossibles.

Retour

Chroniques italiennes - - 17-Jun-2013

Mon commentaire sur le livre: Oedipe sur la route de Henri Bauchau:

Merci Maêl de m'avoir permis de lire ce texte que je n'aurais peut être pas eu le courage d'aborder sans le club de lecture. Oedipe n'a jamais existé et pourtant, beaucoup d' écrivains se sont attelés à le reprendre, à le revisiter, à le ré écrire à la lumière d'autres époques, d'autres points de vue.Sans compter Freud. Cet Oedipe là m'a fait penser à des personnes, qui parmi nous, aujourd'hui, et ça pourrait être nous demain, partent à la recherche du sens du malheur total qui les a frappés. Ils errent, ils marchent, continuent à vivre parce qu'ils n'ont pas le choix, sans savoir très bien vers où ils marchent et qui les y poussent. Oedipe marche, sans savoir ce qu'il cherche et trouve des bribes fragiles de réconfort, mais surtout, il rencontre des personnes qui lui redonnent de la force et lui permettent de continuer. Ils accueillent Oedipe, puis le laissent libre de partir mais ils seront toujours là en cas de besoin.
Oedipe avance coûte que coûte. L'histoire, l'humanité avancent, malgré tout, et même quand on croit qu'elle est à bout .
J'ai été particulièrement touchée par l'épisode central de la sculpture sur la falaise. Cette création, cette oeuvre a quelque chose de démesuré, de risqué, de terrible, et ce rapport à la matière peut rendre presque fou. Je pense à la cathédrale d'Amiens visitée samedi, et à toutes les cathédrales dont on se demande bien comment des hommes ont pu créer de telles oeuvres foisonnantes de sculptures, de détails, comme si ça n'allait jamais être assez grand, assez beau, assez haut,
Le rapport de l'artiste à la matière qu'il travaille doit être un thème récurrent chez Henri Bauchau parce qu'il est aussi dans "l'enfant bleu" et dans un de ses derniers livres, paru peu avant sa mort, et que je n'avais pas aimé, à cause d'un style que je trouvais un peu excessif et grandiloquent.(le titre m'échappe, c'est une histoire de peintre). Mais c'est peut être qu'il essaie de dire cet excès qui mène l'humain à se brûler lui même, l'expérience limite, où la vie et la mort se touchent et combattent jusqu'à ce que le meilleur gagne.
Je pense que je vais souvent repenser à ce texte, même si je suis bien sûre de ne pas tout avoir compris parce que c'est assez touffu, métaphorique, ouvert aux interprétations de chacun. Alors, on verra ce que chacun y a vu!!!!!"

Retour

Chroniques italiennes - -

Retour

Chroniques italiennes - -

Retour

Menu

Derniers commentaires

Esprit d'hiver
Le miracle Spinoza
Le survenant
Esprit d'hiver
Liquidations à la grecque


Nouvelles!

10 avril 2009: Vous cherchez une chorale à montreal? N'hésitez plus: Polumnia.


24-Oct-2005: Vous pouvez maintenant envoyer un message à l'animateur d'un cercle ainsi qu'aux participants.


2-oct-2005: nouvelle présentation du site internet. A venir, la page d'inscription, et la possibilité d'imprimer des signets personalisés.



Participez à un cercle de lecture!


Participez à un cercle de lecture!




Connecter

Entrez votre identificateur Entrez votre mot de passe