Cercle de lecture
Version Texte du cercle de lecture

Accueil | ... | ... | ... | ... | ... |

Cercle de Lecture

Mémoires d'Hadrien - - 07-Feb-2010

Superbe et fastidieux.

Retour

Mémoires d'Hadrien - - 31-Dec-2009

Inspiration et plaisir.
Inspiration...

Inspiré par Hadrien : le regard de sagesse d'un homme d'action, le regard de lucidité d'un homme de son temps, de tous les temps, dans ses contradictions, avec ses pouvoirs, ses limites, et la connaissance qu'il en tire.

« La grammaire, avec son mélange de règle logique et d'usage arbitraire, propose au jeune esprit un avant-goût de ce que lui offriront plus tard les sciences de la conduite humaine, le droit ou la morale, tous les systèmes où l'homme a codifié son expérience instinctive. »

Inspiré par Marguerite Yourcenar et le travail d'écriture, de reconstitution, de création, d'incarnation qu'elle a mis dans ces page. En plein milieu de ma lecture, je me suis plongé dans ses notes pour y retrouver la profondeur des années de travail passées sur ce projet, comme quelqu'un qui, en pleine représentation de théâtre, ne pourrait s'empêcher de débarquer en coulisses pour saisir le travail des acteurs, les trucages, les costumes et les maquillages utilisés, les textes et y compléter son ravissement...

« Avoir vécu dans un monde qui se défait m'enseignait l'importance du Prince. »

...et plaisir

Plaisir de la relecture au « bon » âge. Je l'avais déjà lu vers trente ans, suite à une simple phrase tirée du livre, citée sur un forum Internet « Si les barbares s'emparent jamais de l'empire du monde, ils seront forcés d'adopter certaines de nos méthodes; ils finiront par nous ressembler ». Mais cette seconde lecture à quarante-deux ans m'apparaît beaucoup plus bénéfique, plus profitable.

« On n'a rien compris à la maladie, tant qu'on a pas reconnu son étrange ressemblance avec la guerre et l'amour : ses compromis, ses feintes, ses exigences, ce bizarre et unique amalgame produit par le mélange d'un tempérament et d'un mal. »

Plaisir d'être frappé par certaines phrases que j'ai pensées de mon côté parfois avec exactement les mêmes mots.

Plaisir aussi des messages venus de l'Antiquité et donc empesés de dure sagesse et de rude profondeur, que souffle malicieusement Yourcenar à Hadrien. Des moqueries de la guerre économique moderne, un zeste de marxisme, la critique de la télé avant la télé :

« Je doute que toute la philosophie du monde parvienne à supprimer l'esclavage : on en changera tout au plus le nom. Je suis capable d'imaginer des formes de servitude pires que les nôtres, parce que plus insidieuses : soit qu'on réussisse à transformer les hommes en machines stupides et satisfaites, qui se croient libres alors qu'elles sont asservies, soit qu'on développe chez eux, à l'exclusion des loisirs et des plaisirs humains, un goût du travail aussi forcené que la passion de la guerre chez les races barbares. »

Et même une église catholique peu probable citant un proche qui « s'inquiète de voir un jour le pastophore de Mithra ou l'évêque du Christ s'implanter à Rome et y remplacer le Grand Pontife »!

Merci à Jacquie de me redonner l'occasion de m'y plonger. Mon souvenir était en fait plus fade et incomplet que mon plaisir actuel.

Suivre d'autres commentaires sur 45nord.net.

Retour

Mémoires d'Hadrien - - 05-Nov-2009

J'ai aimé... mais j'ai souvent décroché du récit...
mon manque de connaissances historiques, l'absence de cartes et de repères généraux ne m'ont pas aidée. Dommage car certaines phrases, certains paragraphes sont vraiment riches et profonds.

Retour

Mémoires d'Hadrien - - 07-Oct-2009

Ouf, fastidieux! et le fait qu'il n'y ait pas de cartes et que je ne connais pas grand chose à cette époque historique ne m'a pas aidé, c'est sur. Bon au moins, j'ai appris quelques petites choses et surtout ce livre me donne tout de même le gout d'en savoir un peu plus sur ces personnages si célèbres de l'Antiquité.

Retour

Mémoires d'Hadrien - - 07-Aug-2009

J'ai beaucoup aimé cette tentative de se mettre dans la peau d'un homme qui fut le maître du monde. Coté historique c'est vraiment très intéressant (voir les notes à la fin du livre). On voit comment il essaye de rassembler différentes cultures et nations sous la protection de l'empire, son idéal d'égalité entre les religions, et son incompréhension face aux extrémismes.
Je suis toujours fasciné par la capacité qu'avaient des individus comme lui de construire des choses. Comme pour Alexandre, il lui suffit de passer à un endroit, de dire "Construisez moi une ville (ou un temple ou un mur, etc) ici, voici les plans". Et hop, la chose se construisait, même si il n'y remettait jamais les pieds. De quoi faire rêver les urbanistes d'aujourd'hui!
Finalement, sa réflexion sur la maladie (le corps qui n'obéit plus à la volonté, ses interrogations face à son héritage, à l'éternité, au passage du temps) et finalement la mort, reste universelle, mais est d'autant plus l'intéressante venant de quelqu'un ayant eu un vie hors norme.

Retour

Mémoires d'Hadrien - -

Retour

Mémoires d'Hadrien - -

Retour

Mémoires d'Hadrien - -

Retour

Mémoires d'Hadrien - -

Retour

Mémoires d'Hadrien - -

Retour

Mémoires d'Hadrien - -

Retour

Mémoires d'Hadrien - -

Retour

Menu

Derniers commentaires

Esprit d'hiver
Le miracle Spinoza
Le survenant
Esprit d'hiver
Liquidations à la grecque


Nouvelles!

10 avril 2009: Vous cherchez une chorale à montreal? N'hésitez plus: Polumnia.


24-Oct-2005: Vous pouvez maintenant envoyer un message à l'animateur d'un cercle ainsi qu'aux participants.


2-oct-2005: nouvelle présentation du site internet. A venir, la page d'inscription, et la possibilité d'imprimer des signets personalisés.



Participez à un cercle de lecture!


Participez à un cercle de lecture!




Connecter

Entrez votre identificateur Entrez votre mot de passe